Un membre fondateur d’Uber donne sa démission

Sherif Marakby, l’homme en charge de la vice-présidence d’Uber et membre fondateur de cette enseigne, a démissionné de ses fonctions auprès de cette boite. Ce dernier gérait également l’expansion de cette entreprise à l’échelle internationale. Cette annonce intervient peu de temps après la démission du PDG de la compagnie, qui était à l’objet de harcèlement et de conflit avec ses chauffeurs. Les circonstances entourant la démission de Marakby demeurent toutefois inconnues.

Sherif Marakby avait dirigé le département électronique et l’étude des projets industriels de Ford sur à l’échelle mondiale pendant un quart de siècle. Il a intégré Uber en avril 2016 pour développer les véhicules autonomes de cette entreprise dans la métropole de Pittsburgh. Il était également très impliqué dans la promotion et la sécurité du concept de l’autonomisation des véhicules.

Cette nouvelle démission continue de descendre la réputation d’Uber, qui était déjà sali des accusations de sexisme. Cette société possède également des rapports assez tendus avec ses chauffeurs. Elle souhaiterait en effet augmenter la productivité de ses salariés en se basant sur des enquêtes de comportements. Actuellement sous la direction de Travis Kalanick, la compagnie est toujours en quête d’un nouveau vice-président pour améliorer son image aux yeux du public et des médias.